SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
https://39.snuipp.fr/spip.php?article718
Le directeur d’académie réinvente le dialogue social : Les gendarmes à Sampans !
CAPD du 16 février /
vendredi, 17 février 2012
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

Les élus du personnel quittent la CAPD

A 17 heures 45, après quatre heures de discussions, le SNUipp-FSU et le SE-UNSA quittent la CAPD.

Dans notre déclaration préalable (voir document ci-dessous) nous mettions pourtant l’IA en garde : nous n’accepterons ni pression, ni intimidation, ni paritarisme bafoué.

Outre le fait que la CAPD, convoquée l’après midi avec un ordre du jour à la Prévert, aurait mérité une journée afin d’apporter un travail digne de ce nom, au fil des heures la discussion est devenue impossible :
- Les pressions faites aux collègues sur la pseudo obligation de réserve,
- les postes animation langue devenus postes à profil sans aucune concertation ( nous apprenons dans le même temps que comme le CAPASH sur les postes ASH à profil, l’habilitation langue ne donnera pas de priorité sur les postes d’animation langue ! L’IA, sur avis du jury de la commission se réservera le droit de choisir le candidat le plus adapté ! ) ,
- les promesses faites aux parents mobilisés que le collègue victime de mesure de carte pourrait revenir sur le poste réouvert à la rentrée en dehors de toute règle connue,

les échanges sont rapidement devenus électriques.

Au même moment les collègues de Sampans nous alertaient : l’IA faisait intervenir les gendarmes pour déloger les parents qui occupaient l’école.

Unitairement les organisations syndicales, solidaires de la mobilisation de Sampans et exaspérés par le déni du paritarisme ont claqué la porte.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.